Vendredi 17 à 20h 55 passera sur la 3 passera un documentaire  : Jacques Brel, le fou de vivre.

En lisant le synopsis dans Télérama, j'ai un envie d'évoquer combien il a compté et compte encore pour moi.

Le grand Jacques, je l'ai vu deux fois sur scène dont sa dernière à Roubaix, j'étais au 2ième ou 3 ième rang et voyais la tâche humide à ses pieds sur le plancher de la scène tant il avait transpiré.

Cet homme m'a toujours portée et inspirée dans les actes de ma vie (l'homme et ses textes).

Je me souviens  alors que je devais avoir 12 ans avoir entendu les flamandes au juke box dans le petit bistrot voisin du jardin de mon père. A partir de là j'étais aux aguets, je voulais tout connaître de lui. A 14 ans, je travaillais dans le textile et mes compagnes de travail découpaient pour moi tout les articles qu'elles trouvaient sur lui. A 18, je me suis présentée au certificat d'études primaires (cours du soir) et j'ai choisi pour la poésie "Sur la place" qui m'a valu une très bonne note et de gentils commentaires

On dit que les êtres restent vivants tant qu'on se souvient d'eux : il est de ceux-là.
Voilà pour le moment nostalgie...

Alors si vous aimez ne ratez pas ce documentaire.