Voici le texte d'un courriel reçu ce matin de Noé conservation que j'ai envie de partager avec vous.En le lisant, j'ai repensé à un vers d'un poème de Prévert :"Pourtant, les oiseaux comme les hommes sont les animaux de la terre".Ici il s'agit de Koko, une femelle gorille.

Prenez le temps de voir la vidéo (éventuellement de signer la pétition et la faire connaître si vous souscrivez).

Régulièrement, les représentants de toutes les nations se réunissent pour trouver ensemble des solutions pour enrayer le processus des changements climatiques.
Malheureusement, jusqu’à présent, aucune décision d’ampleur n’a été prise pour aboutir à des résultats concrets.
L’urgence de la situation est telle que cette réunion de la COP 21 à Paris représente une étape décisive pour changer les choses avant qu’il ne soit trop tard.

Au cours des précédents sommets, l’importance et le rôle de la biodiversité ont été peu abordées dans les débats. Pourtant, la protection de la biodiversité est l’une des solutions majeures pour combattre et limiter le réchauffement climatique.

Noé, qui a pour mission de préserver et de restaurer la biodiversité, a donc décidé de donner la parole à la nature à l’occasion de la COP21 pour qu’elle puisse enfin faire entendre sa voix.
Comment ? Grâce à Koko, une femelle gorille qui est l’un des rares animaux à savoir communiquer par le langage des signes et à pouvoir adresser un discours à l’humanité, au nom de la nature.

Découvrez la vidéo de Koko et AIDEZ NOUS à porter la voix de la nature en signant la pétition et en partageant le discours le plus largement possible.

Pour terminer, un texte de Prévert auquel on a envie de  croire, trouvé ici

Avez-vous des nouvelles ?
Des nouvelles de quoi ?
Des nouvelles du monde.
Des nouvelles du monde ?
Il paraît qu’il va changer
La vie va devenir plus belle
Tous les jours on pourra manger
Il y aura beaucoup de soleil
Tous les hommes seront grandeur naturelle
Et personne ne sera humilié.

 

P.S Si vous faîtes suivre, vous m'en informez ?